on stage > Events > Concert Tour 2008 > Dmytro Sukhovienko, piano > 

Dmytro Sukhovienko, piano

 

Dmytro Sukhovienko est né à Tcherkassy, Ukraine, en 1972 et, suivant la grande tradition des jeunes musiciens de talent, s'attacha à entreprendre des études intensives et prolongées durant ses années de formation. Il commença à travailler le piano à sept ans, dans le cadre de l'école spécialisée de musique 'Lysenko' de Kiev, où il étudia pendant onze ans. Puis il poursuivit sa formation pendant cinq ans auprès de Vsevolod Vorobyov, qui a transmis à Dmytro sa profonde passion pour l’interprétation pure dans la tradition de Felix Blumenfeld. C’est ainsi que Dmytro est le dernier porteur de la fameuse légende de l’Ecole de Piano de Felix Blumenfeld, qui compte parmi ses élèves, entre autres, Vladimir Horowitz.

Ensuite, pendant un an, Dmytro Sukhovienko étudia et joua en formation de musique de chambre avec l’Académie Internationale de Musique de Menuhin à Gstaad, Suisse, avant de continuer à parfaire ses talents de soliste avec Paul Coker au Conservatoire de Neuchâtel pendant trois ans, décrochant le Prix de Virtuosité en 1999. Parallèlement, il suivit des master classes avec Paul Badura-Skoda, Barry Douglas, Dmitri Bashkirov, Philippe Entremont et prit également des leçons privées avec un ancien élève de Nikita Magaloff, Alexei Golovine.

Dmytro Sukhovienko commença à s'attirer une notoriété certaine après s'être produit dans le cadre du Festival Menuhin de Gstaad en 1996. L'année d'après, il obtint le Premier Prix lors du Concours International de Musique de San Bartolomeo en Italie et le Second Prix du Concours International de Piano Clara Schumann à Düsseldorf en Allemagne.

Après avoir entendu Dmytro Sukhovienko lors du Festival de Musique de Biarritz en 1998, le journaliste Pierre Petit écrivit à son propos dans 'Le Figaro': 'Un nom à retenir absolument'. Et Philippe Entremont dit de lui: 'Dmytro Sukhovienko est le talent le plus prometteur que j'ai entendu depuis trente ans'.

Dmytro Sukhovienko figura à l’affiche de différents festivals prestigieux comme la Fête de la Musique de Genève, le Festival International de Musique Universitaire de Belfort, Musique en été à Genève, Les Sommets Musicaux de Gstaad, Les Classiques de Villars et Santo Domingo Music Festival.

Il enregistra quatre disques : le premier dans la salle de la Philharmonie de Kiev en 1996, le second lors d'un récital qu'il donna en direct à la Radio Suisse Romande de Genève en 1999 ; enfin le troisième, 'Schubert' en 2003, et le quatrième, 'Schumann, Rachmaninov' en 2006, furent enregistrés aux studios Galaxy en Belgique. En 2004, sous le patronage de l’Unesco suisse, un documentaire sur sa vie de pianiste fut tourné.

Depuis ses débuts remarquables avec Philippe Entremont et l'Orchestre de Chambre des Pays Bas au Concertgebow d'Amsterdam, Dmytro Sukhovienko s'est produit régulièrement en tant que soliste. Il a été invité à jouer avec l'Orchestre Philharmonique de Strasbourg et l'Orchestre Philharmonique de Kiev, ainsi qu’avec London Soloists Chamber Orchestra, Düsseldorfer Symphoniker, Lviv Philharmonic Orchestra, Kiev Radio Orchestra, Orchestre Régional de Bayonne Côte Basque, The National Symphony Orchestra of the Dominican Republic, Novossibirsk Philharmonic Chamber Orchestra, sous la baguette de chefs d'orchestre de renom tels que Tougan Sokhiev, David Josefowitz, Volodymyr Sirenko, Neil Varon, Xavier Delette et Mykola Diadura.

Dmytro Sukhovienko joue également de la musique de chambre avec, entre autres, Pierre Amoyal.

Depuis 2005, Dmytro Sukhovienko est Bösendorfer Artist, ce qui lui a permis de faire un brillant début dans l’une des salles les plus prestigieuses au monde, le Musikverein de Vienne.