on stage > Events > Concert Tour 2009 > Mykola Diadiura > 

Mykola Diadiura, Chef d'orchestre



Né 1961 à Kiev, Mykola Diadiura étudia au Conservatoire d’Etat Tchaikovski dans la classe du professeur Roman Kofman. Sa carrière de chef d’orchestre débuta en 1987, année au cours de laquelle il remporta le Prix Spécial de l’Association japonaise des chefs d’orchestre lors du Concours international des chefs d’orchestre de Tokyo (Min-On). Après son succès au Japon, il fut invité par Seiji Ozava à participer à des stages aux États-Unis, où il étudia avec S. Ozava, L. Bernstein et A. Previn.

En 1988, Mykola Diadiura fut lauréat du Concours International des Chefs d’orchestre de Budapest, après avoir travaillé durant deux ans comme directeur artistique et chef principal de l’Orchestre Symphonique de la Philharmonie d’Omsk, Russie. Entre 1989 et 1996, il dirigea l’Orchestre Symphonique de Séoul et l’Orchestre Symphonique de Kwang Dju, Corée du Sud. Depuis 1988, il est chef de l’Orchestre Symphonique de la Philharmonie Nationale d’Ukraine et combine les registres, associant opéra et philharmonique. Il se distingue ainsi comme producteur-conducteur de spectacles à l’Opéra National d’Ukraine avec ‘Il Barbiere de Sivilia’ de Rossini, ‘La Bohème’ de Puccini, ‘Rigoletto’ de Verdi, ‘Lucia di Lammermoor’ de Donizetti, ‘Norma’ de Bellini ou encore ‘Jaroslav Mudryy’ de Maiboroda.

Dès son arrivée à la tête de la Philharmonie Nationale d’Ukraine, le maestro Diadiura lance les cycles de concerts symphoniques: ‘Toutes les symphonies de Beethoven’, ‘Toutes les symphonies et concerts de Brahms’, ‘Toutes les symphonies de Schostakovich’. Il est le premier en Ukraine à diriger les œuvres de Berlioz ‘Roméo et Juliette’, ‘Te Deum’ et ‘Requiem’ (dans le cadre du festival dédié au 200e anniversaire de la naissance du compositeur) et ‘Coronation Mass’ de G. Paisiello.

En 2003, il initie les concerts d’abonnement de l’orchestre: ‘Symphonie du XXe siècle’ (2003-2004), ‘Robert Schumann et ses contemporains’ (2004-2005), ‘Toutes les Symphonies de Chostakovitch’ (2005-2006), ‘Toute la musique symphonique de Brahms’ (2006-2007).

Mykola Diadiura est producteur-conducteur de nombreux autres projets de concerts théâtraux sur la scène de la Philharmonique nationale d’Ukraine, en particulier du mono-opéra ‘Tenderness’ de V. Gubarenko, de l’opéra ‘Ruslan and Lyudmila’ de M. Glinka, de l’opéra ‘Fidelio’ de L. Beethoven, du spectacle musical dramatique ‘Snowstorm’ de Pouchkine-Sviridov, du spectacle musical théâtral ‘Peer Gynt’ d’Ibsen-Grieg, du spectacle musical dramatique ‘Tête-à-tête avec Mozart’ d’E. Radzinsky et d’autres encore.

Mykola Diadiura a collaboré au titre de chef invité avec les orchestres philharmoniques de Pologne, Russie, Italie, Corée du Sud, Portugal, en France de Théâtre du Châtelet et de Salle Salle Pleyel, Bulgarie et Japon. Il a été le chef invité principal de la Philharmonie de Sofia, Bulgarie et de l’Orchestre Symphonique de la Philharmonie de Podlaska, Pologne. A l’Opéra de Séoul, il a signé les productions de ‘Tosca’ de Puccini, de ‘Il Pagliacci’ de Leoncavallo et de ‘Cavalleria rusticana’ de Mascagni.

Régulièrement en déplacement avec l’Orchestre Symphonique de la Philharmonie Nationale d’Ukraine, Mykola Diadiura a fait de nombreuses tournées de concerts en Allemagne, en France, en Espagne, en Suisse, en Pologne, en Turquie, en Autriche et au Japon. M. Diadiura a participé à des festivals internationaux en Ukraine ‘Kiev Music Fest’, Kiev, ‘Musical premieres of season’, Kiev, ‘Vladimir Krajnev, invites…’, Kiev, ‘Virtuosos’, Lviv, et à l’étranger ‘Le Melomany’, France, les festivals de musique de Saint-Maximin et de ‘La Chaise-Dieu’, France, le Festival Hector Berlioz de La Côte-de-Saint-André, France, le Festival International de Musique Sacrée de Marseille, France, les festivals de Bleckede, Allemagne, de Varsovie et de Wroclaw, Pologne, les Journées culturelles de l’Ukraine à Berne, Suisse, et ailleurs encore.

En 1998, Mykola Diadiura a reçu le titre honorifique de ‘Personnalité émérite des arts de l’Ukraine’, puis fut décoré en 2003 de l’Ordre national du Mérite, 3e degré. En 2005, il s’est vu remettre les insignes de ‘Chevalier des Arts et des Lettres’ par le gouvernement français. L’année suivante, Mykola Diadiura fut le lauréat de l’émission nationale ukrainienne ‘L’homme de l’année 2006’.